• La mobilité bancaire exacerbée par l’action des FinTech ?



  • Changer de banque

    La mobilité bancaire caractérise le fait qu’un client (particulier ou professionnel) change d’établissement bancaire. Plus en détails, la mobilité bancaire a lieu quand un client clôture un compte bancaire depuis une banque de départ et ouvre un compte bancaire dans une banque d’arrivée. Néanmoins, le changement de banque n’est pas chose aisée. Du moins, c’est la perception de la majorité des consommateurs.

    Cela s’explique notamment par le fait qu’il y a beaucoup de formalités administratives à régler avant de pouvoir changer d’établissement bancaire. De plus, les délais de traitement des paiements, virements et autres sont généralement plus longs pour les banques traditionnelles que pour les banques en ligne ou banques mobiles, qui font partie de la catégorie des FinTech. Le terme « FinTech » est une contraction de « finance » et de « technologie ». Les FinTech font référence aux startups qui utilisent les technologies informatiques dans le domaine financier.

    Par exemple, SlimPay et Younited Credit font partie des principales FinTech à l’heure actuelle. La première est une startup qui facilite les paiements par prélèvement. La deuxième est un établissement de crédit offrant des services de crédit à la consommation. Ces deux startups offrent des services proches de ce que pourraient proposer les banques traditionnelles mais avec des tarifs moins élevés et de façon plus accessible. De ce fait, l’offre des FinTech peut rivaliser avec celle des banques traditionnelles.

    Par ailleurs, un Français sur deux considère que les frais bancaires sont trop élevés et que les banques ne récompensent pas assez leurs clients. Il semble donc que tous ces phénomènes nuisent à l’action des banques traditionnelles. Toutefois, une nouvelle mesure entrée en vigueur le 6 février 2017 pourrait bien changer la donne. En effet, cette date correspond à la mise en application de la loi Macron concernant un service d’aide à la mobilité bancaire. Désormais, c’est la banque d’arrivée du consommateur qui s’occupe de toutes les formalités administratives afin de permettre le changement d’établissement financier.

    Cela permettra aux consommateurs jugeant les frais de leurs banques trop élevés de changer facilement d’établissement financier. Cela donne donc un vent de fraîcheur aux banques les plus compétitives et leur permet de lutter contre l’influence des FinTech.


    Liens connexes :

    fr ch be lu